107 859 Photos enregistrées

Update né328 postée le 01/07
né 329 prévue le 02/07 00:07
Recherche  
Boris - The Paradigm shift
13-11-2014



Boris aka "Boris very good guys" exposera à Paris à la Galerie "Le Pari(s) Urbain" du 6 au 17 décembre 2014.
Pour promouvoir son exposition il a tourné un micro trottoir dans Paris sur ce que pense les gens du Graffiti et Street Art.
La vidéo:


"Good Guy Boris est un journaliste et le fondateur de The Grifters. Il démarrera sa carrière au début de son adolescence avec la photographie sur pellicule lorsqu’il se retrouve, comme il le dira lui-même: «Avec les mauvaises personnes au bon moment ». Boris est né et a grandi au cœur de l’Europe de l’Est, où la débrouillardise et la corruption était, et continue d’être, monnaie courante.

Boris se souvient avec tendresse de son adolescence et la compare romantiquement à des fragments arrachés à la volée de films d’Emir Kusturica ou de Guy Ritchie, se retrouvant en permanence entouré de personnages extraordinaires, au milieu d’aventures rocambolesques. Son intérêt pour la sociologie et la criminologie l’emmèneront à découvrir le monde caché du crime organisé, mais aussi désorganisé. Il partira à la rencontre d’une palette de personnages pittoresques, des hommes de main qui tiennent les coins de rue, au toxicomanes, en passant par les joueurs compulsifs, jusqu’aux graffeurs. Ces gens, que la société désigne comme marginaux, sans morale ni scrupules, vont révéler au photographe une beauté masquée mais sincère, une virtuosité évidente que d’autres sembleraient ignorer.

Quelques années plus tard, Boris présentera une sélection de ses archives à la fois aux médias grands publics et alternatifs, mais ses photos se retrouveront soit censurées soit rejetées. Ces rejets n'étoufferont ni ses convictions ni ses opinions, et il décidera par conséquence de créer sa propre tribune, un blog de photojournalisme , convenablement appelé The Grifters. Il publiera le photo reportage auquel il aura consacré une décennie de travail. Un mélange de projets interpellant, présenté de manière si provocatrice, qu'il attirera inévitablement les chasseurs de tendances, et The Grifters deviendra l’un des blogs les plus démarqués consacré au style de vie Graffiti.
Après certaines prises de consciences concernant son environnement, Boris décidera de quitter la barbarie de son écosystème et de changer de direction artistique, s'installant dans la capitale Européenne de l'art et de la mode: Paris. Il arrive en France avec seulement un sac a dos et un rêve; celui de créer un projet multimédia divertissant et instructif, visant la jeunesse perdue dans les styles de vie destructeurs dont Boris a été témoin pendant son adolescence. Aujourd’hui, The Grifters est une source omniprésente de tout ce qui touche au style de vie Urbain, un véritable couteau suisse de la culture Graffiti. Boris lui même est maintenant considéré comme l'une des personnalités les plus remarquables de la scène Graffiti Parisien.

Récemment libéré de prison après 4 mois de détention provisoire pour des chefs d'inculpation allant d' Association de malfaiteurs à Dégradations, Boris organise enfin sa première exposition, intitulée

The Paradigm Shift

The Paradigm Shift est une confrontation visuelle qui engage le public en lui faisant réévaluer la manière dont chacun perçoit sa propre réalité. En plaçant sa perception de la réalité face à un autre point de vue, cette exposition encouragera le public à remettre en question notre façon de voir le monde, nos idées reçues, et la manière dont nous absorbons certains scénarios à travers le filtre de nos propres préjugés. L'artiste nous emmène dans un voyage de vices et de vertus, illustrant les ambiances et l’énergie présentes dans le plus rebelle des mouvements populaires actuel: Le Graffiti. Ces œuvres d'art transmettent en effet l’expérience, la même combinaison divine de frisson et de réjouissance que Boris a vécu en travaillant avec des graffeurs parmi les plus dédiés du monde, ceux que la société a dans le passé stigmatisée comme étant des vandales, des hors la loi. Leurs œuvres sont réalisées avec un enthousiasme sans équivoque, dans des d'endroits que d'autres n'oseraient approcher. Ils créent sans appât du gain, uniquement pour leur propre «Orgasme Visuel», une célébration cérémonieuse de l'ego, pour laquelle la société n'offre que des sanctions, et du temps derrière les barreaux".

Vernissage le 06 Decembre de 19h00
Galerie Le Paris Urbain
51 Rue de l'echiquier
75010 Paris
Metro ligne 8/9 - Grand Boulevard

Music: Buck 65 - Corrugated Tin Facade
Filmed by: Amine Bouziane // Stuff Productions


Mots Clés : expo / paris / grifters
Graffeurs Liés : boris
<< Précedente       Retour       Suivante >>       

   




Entrez votre Email pour vous inscrire à la Newsletter :


<< Précédent Mai 2021 Suivant >>
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
26272829301 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31 123456





  Les plus cliqués du jour :   Navigation Aléatoire :
Artistes : rove | reck | revolt | radar | solex | roma | rolf | raclo | rols | ronjeur
Crews : TPK | ARM | 3HC | VMD | TGC | VG | ED | 3DT | 2MC | GAP
Photographes : DFRP | Writers/prise par ses auteurs | Snek | Zimlo | lavidalocaparis
Terrain : Angers Divers | ancien internat | non classés | Montmorency | Sucy divers
Rails : Paris Gare Du Nord | Bordeaux divers | Maison Lafitte - Achères | cergy le haut | hacquiniere (la)
Autoroute : A86 | A15 | Autoroutes IDF Divers | A6 | A1
Pleine rue : Paris 13ème | Marseille Divers | Nanterre divers | Paris 1er | Paris 6ème
Train : Inox Portes Grises | Double Deck (Bleu Blanc Rouge) | Goldo (RER A et B) | PSL | Inox gris rénové (petit à bulle)
Métro : Tunnel Métro Paris | Métro Paris | toit | Station | Métro Rome