107 859 Photos enregistrées

Update né328 postée le 01/07
né 329 prévue le 02/07 00:07
Recherche  
Protestation: Green Peace repeint un hôtel entier
19-05-2014



 "Hôtel Illégal" : l'inscription s'affiche depuis lundi en lettres blanches sur un gigantesque "point noir" de 8 000 m² peint sur la façade d'un hôtel inachevé, dont Greenpeace et les écologistes exigent la destruction sur une plage paradisiaque du sud de l'Espagne.

Ce gigantesque hôtel de plus de 400 chambres sur une vingtaine d'étages, nommé El Algarrobico et dont la construction, débutée il y a plus de 20 ans, a été bloquée en justice, "est devenu la honte de l'inaction de l'administration andalouse", a affirmé le directeur de Greenpeace-Espagne Mario Rodriguez, dans un communiqué.

Pour cette action qui a mobilisé "le plus de militants depuis 30 ans de Greenpeace en Espagne" et qui a duré plus de 24 heures, une centaine de membres de l'organisation écologiste avait commencé dimanche à peindre en noir terrasses et chambres de la façade du l'hôtel blanc surplombant la mer, laissant en blanc le slogan "hôtel illégal".

"Démolition maintenant" et "Algarrobico point noir de la côte" proclamait aussi Greenpeace sur des drapeaux jaunes placés à bord de bateaux pneumatiques orange croisant dans la baie, tandis que le Rainbow Warrior, navire amiral de l'organisation, stationnait plus au large. Greenpeace "déplore que le gouvernement d'Andalousie garde le silence face à un message envoyé cette semaine à sa présidente Susana Diaz, pour que l'administration andalouse acquiert les terrains où se trouve l'hôtel" et détruise l'hôtel.

L'Algarrobico "est un exemple reconnu internationalement de l'impunité qui a prévalu ces dernières années sur la côte du pays, où les règles urbanistiques l'emportent sur celles de l'environnement", ajoute Greenpeace. A coup de décisions judiciaires de destructions suspendues par des appels, le destin de cet hôtel fait l'objet d'une interminable procédure depuis 2003.

Construit à même la plage, l'une des plus belles de la région du parc naturel de Cabo de Gata (sud), l'hôtel inachevé est devenu pour les écologistes un symbole de la dégradation du littoral, sacrifié aux promoteurs immobiliers qui ont construit à tout va jusqu'à l'explosion de la bulle immobilière en 2008 plongeant le pays dans la crise.

Mots Clés : greanpeace / espagne / action / hôtel illégal / mario rodrgiuez / hotel / démolition / parc naturel de cabo de gata
<< Précedente       Retour       Suivante >>       

   




Entrez votre Email pour vous inscrire à la Newsletter :


<< Précédent Juillet 2021 Suivant >>
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
2829301 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31 1





  Les plus cliqués du jour :   Navigation Aléatoire :
Artistes : rove | reck | revolt | radar | solex | roma | rolf | raclo | rols | ronjeur
Crews : TPK | ARM | 3HC | VMD | TGC | VG | ED | 3DT | 2MC | GAP
Photographes : DFRP | Writers/prise par ses auteurs | Snek | Zimlo | lavidalocaparis
Terrain : Angers Divers | ancien internat | non classés | Montmorency | Sucy divers
Rails : Paris Gare Du Nord | Bordeaux divers | Maison Lafitte - Achères | cergy le haut | hacquiniere (la)
Autoroute : A86 | A15 | Autoroutes IDF Divers | A6 | A1
Pleine rue : Paris 13ème | Marseille Divers | Nanterre divers | Paris 1er | Paris 6ème
Train : Inox Portes Grises | Double Deck (Bleu Blanc Rouge) | Goldo (RER A et B) | PSL | Inox gris rénové (petit à bulle)
Métro : Tunnel Métro Paris | Métro Paris | toit | Station | Métro Rome