107 859 Photos enregistrées

Update né328 postée le 01/07
né 329 prévue le 02/07 00:07
Recherche  
CUGNAUX: Les tagueurs s'en sortent bien
26-03-2014



Poursuivis devant le tribunal correctionnel, seize tagueurs et adeptes du graff se sont expliqués devant le tribunal correctionnel d Toulouse fin février (1). Identifiés après une longue enquête par un gendarme de la brigade de Cugnaux, ils devaient répondre des différentes «dégradations» commises notamment à Cugnaux, autour de l'Intermarché, sur le mur de la base militaire de Francazal ou encore sur les murs antibruit de différentes voies rapides urbaines (périphérique, axe Arc-en-ciel notamment) de l'agglomération toulousaine.
 
Les juges de la 6e chambre correctionnelle ont pris le temps de la réflexion. Comme l'avait proposé la procureur Claudie Viaud lors de son réquisitoire, les juges ont requalifié les faits en «inscription ou dessin fait sans autorisation préalable», délit prévu par l'article 322 - 1 du code pénal.
 
Un prévenu a bénéficié d'une relaxe ; les quinze autres ont été condamnés à des amendes de 200 à 700 € en fonction du nombre de tags dont ils ont été reconnus coupables. Les demandes de non-inscription au casier judiciaire formulées par les avocats ont été rejetées sauf pour l'un des prévenus, employé de mairie.
 
Et au chapitre des dommages et intérêts, les tagueurs s'en sortent plutôt bien. L'armée qui réclamait 22 000 € pour nettoyer le mur de la base de Francazal a été déboutée, son représentant n'ayant pas pu fournir de pouvoir à l'audience attestant qu'il représentait l'armée. Le conseil général, dont les équipes de la direction des routes nettoient les murs du périphérique réclamait 81 000 €. Dans leur décision, les juges estiment : «les prévenus reconnus coupables ne sauraient toute fois supporter à eux seuls l'effacement et la remise en peinture de l'intégralité des murs antibruit des rocades». S'appuyant sur le calcul fourni par la représentante du conseil général, les juges estiment que le prix d'une intervention coûte 15 € et l'effacement d'un tag 6,20 €. Au total, les cinq prévenus poursuivis pour les faits visés devront donc payer 270 € ! De 30 à 90 € chacun selon leur responsabilité.
 
Jean Cohadon pour Ladepeche.fr

Photo DDM, Thierry Bordas

Mots Clés : cugnaux / amande / tagueur / condamnation
<< Précedente       Retour       Suivante >>       

   




Entrez votre Email pour vous inscrire à la Newsletter :


<< Précédent Octobre 2021 Suivant >>
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
272829301 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31





  Les plus cliqués du jour :   Navigation Aléatoire :
Artistes : rove | reck | revolt | radar | solex | roma | rolf | raclo | rols | ronjeur
Crews : TPK | ARM | 3HC | VMD | TGC | VG | ED | 3DT | 2MC | GAP
Photographes : DFRP | Writers/prise par ses auteurs | Snek | Zimlo | lavidalocaparis
Terrain : Angers Divers | ancien internat | non classés | Montmorency | Sucy divers
Rails : Paris Gare Du Nord | Bordeaux divers | Maison Lafitte - Achères | cergy le haut | hacquiniere (la)
Autoroute : A86 | A15 | Autoroutes IDF Divers | A6 | A1
Pleine rue : Paris 13ème | Marseille Divers | Nanterre divers | Paris 1er | Paris 6ème
Train : Inox Portes Grises | Double Deck (Bleu Blanc Rouge) | Goldo (RER A et B) | PSL | Inox gris rénové (petit à bulle)
Métro : Tunnel Métro Paris | Métro Paris | toit | Station | Métro Rome