107 799 Photos enregistrées

Update né311 postée le 15/10
né 312 prévue le 01/11 01:11
Recherche  
La vente d'Art Urbain chez Arcurial: Analyse
14-02-2014



Mercredi 5 Février, le premier étage de l’Hôtel Dassault est plein.
À 19H se déroule la vente annuelle d’Art Urbain de la maison de vente Artcurial.


Organisée par le commissaire priseur, expert en Art Urbain, Arnaud Oliveux, le catalogue se compose de 222 lots, représentant la scène artistique  internationale, les pionniers comme les émergents mais aussi les confirmés.
L’exposition des lots du 1er au 5 Février fut rythmée par des performances de Mist, Katre, David Walker Pure Evil ou Zenoy et Kool Koor. 

Le catalogue de la vente est visible en cliquant ici. 

La vente totalise 1 364 585 euros avec les frais;
Soit 79% des lots vendus. 
Il s'agit du meilleur résultat obtenu depuis l'apparition de l'Urban Art en vente aux enchères chez Artcurial, en 2006.
La meilleure enchère revient à une œuvre de l’artiste JonOne, qui s'est vendue à 71 240 euros (avec les frais, soit 53 000€ marteau). Un record est ainsi établi. Parmi les envolées on notera la couverture du catalogue, une œuvre de Ludo « Enjoy The Violence » adjugée pour 48 750€ (frais compris).

Les pionniers du Graffiti ont le vent en poupe,
Sur les 50 lots des graffeurs historiques, seul une dizaine de lots ne trouvent pas preneurs. La plupart des autres partent dans les estimations, un signe de reconnaissance des collectionneurs, on peut y voir une certaine stabilisation du marché. Keith Haring surpasse tout le monde en doublant son estimation haute sur deux de ses dessins. Le grand SuperMan (2007) de Seen estimé 30 000 / 40 000€ part pour 58 840€ (frais compris), le tableau Reflections (2011) de Futura 2000 estimé 20 000 / 30 000€ ne trouve pas preneur.

La multitude d’œuvres de JonOne,
n’a pas été forcement bénéfique pour l’artiste, mis à part son record sur son œuvre R.I.P. de 1991, les résultats sont mitigés pour les autres œuvres, All Eyes On Me est vendue en dessous de l’estimation (19 000€ Marteau) ou From Tag To Riches est ravalée. Letters From a Soldier of art est adjugée à deux fois son estimation haute (15 600€).

Les surprises,
viennent aussi de Dran et du writer français Nasty, deux artistes très attendus avec des pièces de beaus formats et de belle qualité qui malgrè tout ne trouveront pas acheteur ! Nasty vend tout de même ses deux plaques de métro, sa mosaïque et son plan de métro en dessous des estimations basses. Des lots de l’Atlas et C215 restent également invendus.

Les iconiques Français 
Space Invader, Rero et Zevs bénéficient d’un succès certain et voient leurs œuvres adjugées dans les estimations hautes. On note :
- Liquidated Chanel de Zevs estimée 6 000 – 8 000 € et vendue pour 18 000€ marteau !
- Sans Titre de Rero estimée 8 000 – 12 000€ vendue pour 13 500€ marteau et Sans titre (e-book) estimée 3 000 – 4 000€ vendue à 6 800€
- Space 0.5 de Invader estimée 8 000 – 12 000€ vendue pour 12 000€, nuancé par Rubik Jaws de 2007 estimée 22 000 / 26 000€ qui ne trouvera pas preneur.

Les artistes bien installés
comme JR ou Shepard Fairey étaient peut être sur-estimés mais se vendent néanmoins dans leurs estimations basses.

Les bonnes surprises
viennent elles de Seth, Clet Abraham, Ludo ou Speedy Graphito, qui dépassent tous aisément leurs estimations hautes, malgrès quelques invendus pour Speedy

Afin de donner une vision éclectique du marché, voici les courtes analyses de collectionneurs, professionnels ou artistes qui jouent un rôle de près ou de loin dans l’Art Urbain : 

                Elphège (Collectionneur, Artiste, Art Addict):

Le travail d’Arnaud Oliveux et d’Artcurial autour de l’art urbain apporte une sensation de fraicheur sur le marché de l’art. Fraicheur car plusieurs œuvres ont été réalisées au cours de performances durant les jours précédant la vente (Katre, David Walker, Nebay, Pure Evil, Zenoy, Eyone, Frez, JonOne). Fraicheur aussi parce que la vente participe à ce raz-de-marée qu’est le street art/art urbain. Il y a eu un gros travail d’Artcurial aussi sur la scénographie et le catalogue. Dans la vente la qualité des œuvres et des artistes est certes disparate mais peu importe, personne ne détient la vérité première. Un Ludo à 39 000 euros est-il un meilleur investissement qu’un Frez à 1 700 euros ? Aucune idée (quoique…) mais j’aime le travail des deux artistes, comme beaucoup d’autres dans la vente ; ça me change des œuvres conceptuelles contemporaines, parfois inesthétiques, que personne ne comprend. Certains regretteront peut-être qu’il n’y ait pas que des Banksy, Shepard ou Os Gemeos et critiqueront les noms moins connus. Je pense qu’au contraire c’est une belle occasion de donner de la visibilité à des crew qu’on ne verrait que dans les profondeurs du métro (pour ceux qui le prenne parmi les enchérisseurs). Le grand public commence à se familiariser avec nombre d’entre eux grâce à la Tour 13. De leur côté les artistes continuent de partager. Les amateurs sont de plus en plus nombreux pour assister aux performances. La générosité de JonOne est à souligner car, grâce à son aura, il permet que des fonds soient collectés pour la fondation de l’abbé Pierre. Pour moi l’art urbain est un état d’esprit dont le maître mot serait le pARTage.

                Maurice G. (Consultant en Art) :

Cette vente donne un bon aperçu concernant l'art urbain avec une variation de prix suffisamment interressante, pour permettre à de jeunes collectionneurs de prendre un ticket d'entrée dans le marché de l'art. Le fait que des maisons de qualité, comme Artcurial ou Cornette de Saint Cyr, prennent comme cadre de vente des lieux aussi prestigieux que l'hôtel Dassault ou l'hôtel Salomon de Rothschild, prouve que les organisateurs de ces ventes croient à la perrinité de ce marché. Paris, grâce à ses maisons, occupe une place prépondérante dans ce secteur, à nous de savoir la garder lorsque les prix évolueront comme ceux de l'art contemporain.

               RERO (Artiste):

Les bons résultats me rassurent, ils veulent dire que les collectionneurs sont derrières moi. Je trouve que dans le Street-Art il y a des prix hyper aberrants, y’a des artistes contemporains qui ont une histoire très forte, qui ont 20 ans derrière eux, et c’est des mecs qui valent rien sur le marché, et pourtant c’est des mecs qui pour moi ont apporté tellement de choses dans l’histoire de l’art, on brûle un peu les ailes de pas mal de choses.
J’ai la chance d’avoir des collectionneurs derrière moi qui me permettent de continuer l’aventure, sans eux mon aventure s’arrête. Sans eux je ne pourrais plus m’exprimer en extérieur je ne pourrais plus exposer et continuer mon travail.

                Baptiste O. (Collectionneur & DJ):

Artcurial, c'est un des principaux rendez-vous pour prendre la température de l'art contemporain urbain anciennement appelé Street Art !
Cette année, la vente a une nouvelle fois tenu ses promesses en terme de résultat puisqu'elle franchit la barre du million d'euros de CA haut la main avec les artistes français qu'elle a l'habitude de promouvoir : Jonone, Ludo, Rero, Speedy…
La principale nouveauté selon moi c'est cet intérêt vers les artistes internationaux avec la présence de Retna, de Nunca, de Chaz et Niels Shoe qui étaient jusque la très peu mis en avant par la maison de vente.
Les années 80 qui marquent le début du mouvement sont à l'honneur et bien plus encore puisqu'elles semblent être les oeuvres les plus recherchées et à ne pas manquer selon Arnaud Oliveux.
J'ai trouvé cette vente très bonne en terme de rythmique !
Dommage cependant pour les amateurs de Banksy "maitre incontesté" qui ne trouveront pas leur bonheur cette année, une lithographie seulement était en vente en fin de catalogue…


Suite à une série de réactions et interrogations du milieu quant à la place de l'Art Urbain sur le marché de l'art, la galeriste Valériane Mondot (de Taxie Gallery) répondra à toutes nos questions dans une interview à paraitre en semaine prochaine. 




Mots Clés : artcurial / analyse / résultats / art urbain / marcel dassault / art urbain contemporain / jonone / ludo / c215 / nasty / ludo / zevs / seen / crash / invader
Graffeurs Liés : rero ludo1 nasty jonone zeus (156) dran cope2 futura 2000 shepard fairey banksy AlexOne seen crash eyone zenoy katre horphé MadC pure evil
<< Précedente       Retour       Suivante >>       

   




Entrez votre Email pour vous inscrire à la Newsletter :


<< Précédent Octobre 2019 Suivant >>
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
301 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 123





  Les plus cliqués du jour :   Navigation Aléatoire :
Artistes : rove | reck | revolt | radar | solex | roma | rolf | raclo | rols | ronjeur
Crews : TPK | ARM | 3HC | VMD | TGC | VG | ED | 3DT | 2MC | GAP
Photographes : DFRP | Writers/prise par ses auteurs | Snek | lavidalocaparis | Zimlo
Terrain : Angers Divers | ancien internat | non classés | Montmorency | Sucy divers
Rails : Paris Gare Du Nord | Bordeaux divers | Maison Lafitte - Achères | cergy le haut | hacquiniere (la)
Autoroute : A86 | A15 | Autoroutes IDF Divers | A6 | A1
Pleine rue : Paris 13ème | Marseille Divers | Nanterre divers | Paris 1er | Paris 6ème
Train : Inox Portes Grises | Double Deck (Bleu Blanc Rouge) | Goldo (RER A et B) | PSL | Inox gris rénové (petit à bulle)
Métro : Tunnel Métro Paris | Métro Paris | toit | Station | Métro Rome